Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.06.2008

Le Chiffre

ed15437391f3fa8f472be9ec08bbe4cb.jpg

C’est, en euros, à en croire le dernier numéro de La Passerelle, le journal de Planoise, ce que coûterait chaque année la fraude dans les bus Ginko. Soit le prix d’achat d’un bus au gaz. Impressionnant !

Commentaires

250 000 c'est le bénéfice de keolis à besancon sur ses deux filiales (ginko et urbest).
De l'argent directement perdu par nous au bénéfice des actionnaire du groupe (SNCF, Axa...), les vrais voleurs ne sont pas ceux qu'on croit.

Écrit par : Fred | 23.07.2008

Les commentaires sont fermés.