Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.11.2008

Une oeuvre d'art

RIMG0067_1.jpg


Si vous êtes passés ces jours derniers avenue Gaulard à Besançon, vous n’avez pas pu ne pas la voir. La maison, située devant le bâtiment de briques de l’ancien port fluvial, s’est zébrée d’orange, de même que le muret qui isole la propriété de la rue. D’autres touches de peinture orange apparaissent ça et là sur les constructions voisines. Toutes matérialisent des éléments destinés à disparaître dans le cadre du projet de la Cité des arts.
Il s’agit en fait d’une oeuvre de Christophe Cuzin baptisée travaux et qui concerne également la Porte Noire et la galerie d’art contemporain. Je vous en reparlerai plus en détail très prochainement.

Commentaires

un graffeur aurait été mis en prison pour une réalisation similaire voir meme beaucoup plus joli. Mais dans ce cas on préfere payer quelqu'un pour faire cette"oeuvre". Quand cette ville va elle arreter de se regarder le nombril?????

Écrit par : xxx | 13.11.2008

De bons graffeurs auraient pu faire quelque chose de sympa.

Écrit par : Renaud | 17.11.2008

il est vrai que certains graffeurs auraient pu faire quelquechose de beaucoup plus interesant visuellement mais à Besançon, tout est fais pour faire disparaitre ce mouvement plutot que de le mettre en avant comme des villes comme Rennes, Nantes... le probleme se trouve dans le fait que les graffeurs sont assimilés aux taggeurs, alors que leur démarche n'est pas du tout la meme, obtenir des murs légaux pour s'exprimer et faire découvrir notre "art" est notre seul souhait. Nous ne voulons plus prendre de risque en allant peindre à la Rodhia (c'est le seul lieu qui reste pour nous) puisque en plus personne ne peut voir les oeuvres qui s'y trouvent...
Mais la mairie refuse toujours de lancer des démarches et de liberer des espaces comme le mur couvert du stade rue d'arenes qui, à mon avis, ne dérangerait personne. Si quelqu'un lit ce commentaire et à les moyens d'en informer la municipalité je lui en serais très reconnaissant.
et merci de publier mes commentaires... à suivre

Écrit par : graffeur anonyme | 26.11.2008

Les commentaires sont fermés.