Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.05.2009

Quand la place était un jardin (suite)

 

File0406.jpg

Hier, j’ai évoqué le jardin qui en 1860 fut aménagé sur la place Labourée, actuelle place de la Révolution à Besançon. Créé de toutes pièces le temps de l’exposition universelle, celui-ci était l’oeuvre de l’architecte paysagiste Brice Michel, né à Huanne-Montmartin, près de Rougemont, et installé à Besançon.
Dans sa partie centrale, une pelouse aux contours arrondis s’ornait d’une petite pièce d’eau. Laquelle était alimentée par une cascade se déversant sur une grosse rocaille. L’exposition terminée, les lieux reprirent leur fonction de place du marché, le jardin fut supprimé et la rocaille réinstallée dans la promenade Granvelle, où elle se trouve encore en partie.

Commentaires

Qu'elle difference avec aujourd'hui ! Cela devait être agréable pour les habitants du centre ville.

Écrit par : MarieR | 08.05.2009

Les commentaires sont fermés.