Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11.10.2007

Le nouveau collège Lumière inauguré hier matin

Collège Lumière à Besançon le 19 juin 1997 au matin. En plein cours d’anglais, un craquement se fait entendre. Verdict: le bâtiment se fissure. L’après-midi même l’établissement est fermé par sécurité et en juillet le bâtiment concerné est carrément rasé.
Dix ans se sont écoulés. Dix ans au cours desquels la survie du collège Lumière a connu bien des scénarios. Il fut question de fermer purement et simplement Lumière pour ne conserver qu’un seul collège dans la Boucle, celui du Centre. Puis de le garder mais en le réédifiant ailleurs, à Saint-Ferjeux par exemple. En 1999, suite à la mobilisation de l’association Enclum, il fut décidé de le reconstruire in situ.
Il fallut alors laisser le temps aux archéologues de découvrir tout un pan de notre histoire bisontine, engager les travaux et les achever. Début septembre 2007, élèves et professeurs, expatriés durant plusieurs années dans les locaux de Saint-Joseph, purent enfin retrouver le chemin de la rue d’Alsace. Néanmoins, ce nouveau collège Lumière n’avait pas encore été officiellement inauguré. Hier matin, le ruban tricolore a été enfin coupé... Je vous en dis plus demain.


11a797ba1cf83cfacfa2813ffcf52639.jpg

© Besançon Info. La façade du nouveau collège Lumière, côté avenue Gaulard, bâtiment conçu par le cabinet d'architecture bisontin Quirot-Vichard.

Les commentaires sont fermés.