Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12.10.2007

Collège Lumière... suite

a0467efc76323810cfb157515b3b46f8.jpg

Après le contexte de la reconstruction du Collège Lumière que je vous ai présenté hier (lire la note du 11 octobre 2007), voici quelques chiffres. Cette opération de restructuration menée par le Conseil Général du Doubs dans le cadre de sa politique éducative s’est élevée à un peu plus de 13 millions d’euros TTC, dont 1 million correspondant à des frais liés aux fouilles archéologiques et 11,5 millions de travaux et d’honoraires. 25 entreprises ont participé à ce chantier.
Signalons également que ce collège est l’oeuvre du cabinet d’architecture Quirot-Vichard. Sa mission n’était pas simple puisqu’il fallait intégrer à la construction nouvelle des bâtiments existant. Les architectes ont choisi d’associer calcaire blanc, bois blond et béton gris qu’illuminent par endroits quelques touches d’orange et de turquoise. Edifié autour d’un atrium, le collège se tourne à la fois sur le centre-ville historique et sur la rivière. Quant au complexe sportif de taille importante qui a été aménagé dans l’établissement, il n’est pas destiné qu’au seul usage des élèves. Une convention cadre bipartite a en effet été signée entre le Département et la Ville de Besançon, laquelle pourra mettre ces gymnases à disposition de certaines associations le soir ou le mercredi après-midi par exemple.


863cd3a655a7307dae34ff9c38b7b266.jpg

© Détail de la façade côté centre-ville (en haut) et de celle côté Doubs (en bas).

Les commentaires sont fermés.