Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.12.2007

La résurrection de notre Bronzino

Il suffit parfois d’un rien. En juin 2002, ce rien fut un sac en plastique qui, lors d’un violent orage, boucha une descente d’eau sur le toit du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Résultat, la pluie s’infiltra dans le bâtiment et coula sur l’un des chefs d’oeuvre de notre collection picturale: “La Déploration sur le Christ mort” du peintre maniériste florentin Bronzino. Précieux cadeau de Cosme de Médicis à Nicolas Perrenot de Granvelle, cette huile sur bois suscita dès lors les soins les plus consciencieux. Aujourd’hui, notre Bronzino a retrouvé ses chatoyantes couleurs du XVIe siècle et ne cache plus rien de sa genèse. La restauration menée, in situ, durant 5 années par le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France a en effet été l’occasion de soumettre ce tableau à de multiples analyses scientifiques effectuées par de performants laboratoires européens. De quoi livrer bien des secrets, du dessin original aux nombreux “repentirs” de l’artiste.
Tout cela se raconte jusqu’à fin mars grâce à une exposition qui a ouvert ses portes vendredi. Le Bronzino ressuscité y est confronté à sa copie par le peintre franc-comtois Pierre d’Argent conservée d’ordinaire dans l’église d’Ornans, tandis que panneaux, kakémonos et borne interactive détaillent les étapes de cette restauration. S’ajoutent à cela deux films dont j’aurai l’occasion de vous reparler.


ca00dfb0c3ae95700a3dee09287842da.jpg

© Besançon Info. A droite, le tableau de Bronzino restauré, à gauche sa copie par Pierre d’Argent.

Où-Quand-Comment : “Chroniques d’une restauration. La Déploration sur le Christ mort de Bronzino”, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie, 1 place de la Révolution à Besançon, jusqu’au 24 mars 2008. N’oubliez pas, il y a des nocturnes le jeudi jusqu’à 20h et c’est gratuit le dimanche.
En savoir plus : un clic sur le site du musée.

Commentaires

Visite et commentaires sur la restauration de cette pièce très intéressants, à recommander vivement aux bisontins et aux touristes.
M.B

Écrit par : M.B | 11.03.2008

Les commentaires sont fermés.