Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25.02.2008

Nos momies sont ressorties de leurs sarcophages

c201e64e65836e5bfda278dc06a7960a.jpg

Décidément, le repos éternel des momies égyptiennes du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon est loin d’être des plus paisibles. L’an passé, les corps entourés de bandelettes de Séramon et Ankhpakhered avaient en effet pris la direction de l’hôpital Saint-Jacques où ils avaient révélé bien des secrets (lire la note du 12 janvier 2007). A la fin de la semaine dernière, ils ont a nouveau quitté leurs sarcophages de bois peint. Cette fois, c’était au tour de ces contenants millénaires de faire l’objet de tous les soins. D’une part, ceux-ci se sont vus scannés afin que leur forme exacte soit numérisée. D’autre part, ils ont été photographiés, image par image. De ce travail de deux jours entiers, mené par la société Ima Solutions de Toulouse, en collaboration avec Dynamic 3D de Chalon-sur-Saône, naîtra un film en images virtuelles. Celui-ci nous permettra de bien comprendre comment les défunts étaient installés dans les sarcophages composés de plusieurs cuves et couvercles, telles des poupées russes. Mais aussi d’admirer en gros plan certains des hiéroglyphes et des nombreuses vignettes riches en symboles qui y sont figurés.
A découvrir dans quatre mois lors de l’exposition que le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon consacrera à ses momies et autres collections égyptiennes.


9f5fb1bb444fce4e77a879a073ea92d5.jpg

© Besançon Info : opération de scannérisation de l’une des cuves et détail de l’un des éléments du sarcophage de Seramon.

Les commentaires sont fermés.