Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.03.2008

Besançon veille sur les pôles

529c560375e69e929083b10d8d2deb89.jpg

On l’ignore souvent, mais Besançon tisse des liens privilégiés avec les pôles. Claude Lorius, né dans notre cité en 1932, a totalisé pas moins de 22 campagnes d’été et d’hiver sur les calottes polaires, au Groenland et surtout en Antarctique. Médaillé d’or en 2002 pour sa carrière au CNRS, il est considéré dans le milieu scientifique international comme un pionnier dans l’étude du climat. En outre, une équipe de géographes du laboratoire ThéMA de l’Université de Franche-Comté suit, depuis plus de 20 ans, la fonte des glaciers au Spitsberg. Ce programme de recherche est encadré par Madeleine Griselin qui, en 1986, réalisa avec 7 coéquipières la première expédition féminine au pôle Nord. Enfin, une équipe du laboratoire de Chrono-environnement étudie l’influence des Vikings sur l’environnement au Groenland.
Quoi de plus normal alors que Besançon participe activement à l’année polaire internationale. Tout simplement intitulé “objectif pôles...”, un programme d’expositions, conférences, films et débats a été élaboré en partenariat avec le centre Paul-Emile Victor de Prémanon dans le Jura.
Première conférence, gratuite, à Besançon jeudi 6 mars. Quant aux expositions, présentées à la bibliothèque universitaire Proudhon, 45 avenue de l’Observatoire, et à la bibliothèque du laboratoire ThéMA, 32 rue Mégevand, elles débutent dès aujourd’hui.

Où-Quand-Comment : “Objectif pôles. Expéditions et recherches en milieu polaire”, à Besançon et Prémanon, durant tout le mois de mars 2008.
En savoir plus : vous trouverez le programme complet mais aussi des interviews, des photos et des articles sur le site de l’Université de Franche-Comté.

Les commentaires sont fermés.